La Revue des Ressources
Accueil du site > ERR > Les auteurs de ERR > Claude Favre > 1er fragment (capilotade)

1er fragment (capilotade) 

dimanche 13 mars 2016, par Claude Favre

1er fragment (capilotade)

des affaires, dans l’Empire Ottoman, qui ne vont pas si bien [longue histoire d’avant]

du désir de revanche < passé glorieux

de l’orgueil national [mythes à l’appui, beaucoup de réponses]

des intérêts des Grandes puissances - le prétexte : intervenir pour les communautés chrétiennes, asseoir son pouvoir, désintégrer le Sultan : une affaire qui marche

de la possession, de la peur [perdre ses terres en Asie Mineure]

de l’hostilité, attisée

des communautés [que ne revive la Grande Arménie]

de la haine : éliminer, éradiquer < emprunt au latin chrétien | dans toutes les langues des mots

de la haine

de la rivalité, exacerbée pour raisons économiques, notamment, entre Arméniens et Kurdes [grand rivaux en Anatolie orientale]

de la haine [longue tradition de terreur et de résignation et d’apathie]

de la diversité : populations musulmanes et chrétiennes et juives et autres // ce serait espoir//

des langues : arménien, turc, grec, kurde, albanais, syriaque, arabe, etc

des mythes (aimer les mythes, savoir qu’ils ne sont que des mythes)

de la haine

de l’autochtonie [sine lacte, sine matre, ironisait Dante, sans ancêtres, nés d’ici, par droit divin : une affaire qui marche

de la haine religieuse : on dépouille, massacre, viole (on a des idées)

de l’argent, le Sultan paie la presse européenne, avec l’Allemagne de Guillaume II fait affaire

du chemin de fer Hedjaz, pour faciliter les pélerinages à la Mecque | des rails, des wagons : une affaire qui roule

de l’amnésie, paralysie de la mémoire

de la haine

_

Ernest Renan : L’oubli et même l’erreur historique sont un facteur essentiel de la création d’une nation_

du Caucase < la montagne des langues


Arménien : langue indo-européenne, comme le persan, comme l’albanais, comme le grec, comme l’italien, comme le suédois, comme l’anglais, comme le gaëlique, comme le sarde, comme le bengladeshi, comme le russe, comme le polonais, comme l’occitan, comme le franco-provençal, comme l’hindi, comme l’ossète, comme l’islandais, comme le macédonien, comme le français, comme le slovaque, comme l’espagnol, comme le lithuanien, comme le kurde, comme le farsi, xétéra xétéra, comme pas comme [nous ne sommes pas si loin]

Diversité : a à voir avec proximité et divergences

Arménien : langue indo-européenne du Caucase, comme l’ossète langue indo-iranienne, mais indépendante, dont on retrouve des mots en géorgien langue non indo-européenne, non sémitique, non turque, xétéra mais caucasienne, comme le tchétchène, et plus précisément kartvélienne, comme le laze, le mingrélien, mais pas comme le tchétchène, pas comme l’azéri, xétéra

Capilotade : mise en pièces

de la diaspora (le vertige)

des mots : répondre, riposter : angles morts

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter