La Revue des Ressources
Accueil du site > Masse critique > Cinémas et Arts média > Pacôme et Friedrich Wilhelm

Pacôme et Friedrich Wilhelm 

Installation Cinéma Hermetica | 1. Prolegomènes

vendredi 15 janvier 2016, par Friedrich Wilhelm Murnau, Pacôme Thiellement

Lire dans La RdR les bonnes feuilles extraites du premier chapitre du livre Cinéma Hermtica, « Le cinéma est un fantôme de la nuit », consacrées au film cité de Murnau.

Nosferatu le vampire
(D’après la fiche de IMDb [1]).

Titre original : Nosferatu, eine Symphonie des Grauens
Réalisation : Friedrich Wilhelm Murnau
Scénario : Henrik Galeen, d’après le roman de Bram Stoker Dracula
Décors et costumes : Albin Grau
Photographie : Fritz Arno Wagner

Musique : Hans Erdmann
Production : Enrico Dieckmann, Albin Grau
Société de production7 : Prana Film Berlin GmbH
Société de distribution : Film Arts Guild
Pays d’origine : Allemagne
Genre : horreur
Format8 : Noir et blanc - 35 mm - 1,37:1 - Muet
Durée : 1 967 m soit env. 94 minutes
Dates de sortie en salles : Allemagne, 4 mars 1922 (Berlin), 6 août 1922 (sortie nationale). France : 27 octobre 1922 (Ciné-Opéra, Paris). États-Unis : 3 juin 1929.

Distribution

Max Schreck : le comte Orlok / Nosferatu
Gustav von Wangenheim : Thomas Hutter
Alexander Granach : Knock
Greta Schröder : Ellen Hutter
Georg H. Schnell : Harding
Ruth Landshoff : Ruth, la sœur d’Harding
John Gottowt : le professeur Bextrait
Gustav Botz : le professeur Sievers
Max Nemetz : le capitaine de l’Empusa
Wolfgang Heinz : le premier matelot de l’Empusa
Heinrich Witte : le garde de l’asile
Guido Herzfeld : un gardien
Karl Etlinger : un étudiant de Bextrait
Hardy von Francois : le docteur à l’hôpital
Fanny Schreck : l’infirmière à l’hôpital

Restauration de 1995

- 23 novembre 1999 : Film sans frontières (France), 92 min. (18 i/s), musique de Galeshka Moravioff, intertitres allemands, copie teintée (restauration de 1995) + 60 min (24 i/s), musique de Galeshka Moravioff, intertitres français, copie noir et blanc (version Atlas années 1950).
- 21 janvier 2002 : British Film Institute (Royaume-Uni), 92 min. (18 i/s), musique de James Bernard, intertitres allemands, copie teintée.
- 24 septembre 2002 : Kino Video (États-Unis), 93 min. (18 i/s), musiques d’Art Zoyd/Donald Sosin, intertitres anglais, copie teintée.

Restauration de 2005

- 24 octobre 2007 : MK2 (France), 94 min. (18 i/s), avec la musique de Hans Erdmann restaurée, intertitres allemands, copie teintée.
- 19 novembre 2007 : Eureka Entertainment (Royaume-Uni), 93 min. (18 i/s), avec la musique rétablie de Hans Erdmann, intertitres allemands, copie teintée.
- 20 novembre 2007 : Kino Video (États-Unis), 93 min. (18 i/s), avec la musique de Hans Erdmann restaurée, intertitres allemands/anglais, copie teintée.

Références [2]


Friedrich Wilhelm Murnau

Nosferatu le vampire


La version du film sur YouTube présentée ici, qui comporte une musique de Galeshka Moravioff et des intertitres en français, est probablement une des copies de la version restaurée en 1950 distribuée par Atlas et reprise avec la version en allemand de 1995 par la distribution Film sans frontière en 1999.

Une version anglophone tombée dans le domaine public d’une copie non restaurée de la Cinémathèque française et qui présente un générique incomplet et des zones de silence dans la musique originale de Hans Erdmann est néanmoins recommandée et téléchargeable en haute qualité dans le site archive.org : https://archive.org/details/Nosferatu_DVD_quality#




Conférence de Pacôme Thiellement sur le Nosferatu de Murnau
dans le cadre du ZO Festival, au théâtre Le Périscope (Nîmes)
le 20 novembre 2014

Images - Lisa Dumas, Antoine Chosson
Montage - Lisa Dumas

www.theatreleperiscope.fr
www.zoanima.fr
www.lisadumas.com


www.pacomethiellement.com

Cinéma Hermetica (éd. Super 8)




JPEG - 695.1 ko
Le château d’Orava (Oravský Podzámok, Slovaquie)
Un des décors naturels du film de F. W. Murnau
Nosferatu le vampire
Source wikipedia / CC BY-SA 3.0



P.-S.

- « Podcastez » ou écoutez le différé de l’émission Mauvais genre du 9 janvier 2016, « Cinéma hermétique et terreur cosmique », avec Pacôme Thiellement et Christophe Carpentier (France Culture).

(Nd.LaRdR) Lien annexe :
Pierre Guy, Le Retour à Murnau (26’, France, 1996).
Fiction : Le retour posthume à « Murnau », en Bavière, du cinéaste de même nom (Nosferatu le vampire, L’aurore, Tabou) après l’accident qui lui coûta la vie en Californie, le 11 Mars 1931.
Languedoc.Roussillon Cinéma.

Notes

[1] Nosferatu le vampire, IMDb.

[2] Voir l’article « Nosferatu le vampire », fr.wikipedia.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter