La Revue des Ressources
Accueil du site > Création > Poésie > Les confidences d’Orphée

Les confidences d’Orphée 

lundi 4 avril 2016, par Laurent Maindon

Extraits de L’Agonie des songes, un recueil en quatre parties dont nous présentons ici quelques poèmes de la pénultième.


DU MONOLITHE

Je te revois l’espoir brisé
Agenouillée sur l’estrade des retenues

Au commencement la peur d’en finir

D’OU CE CULTE

De l’indigence des sursis
Une main posée sur le rebord des jours

Et de fuir à bord d’une loco rouillée
Fougueuse et téméraire
Sifflant à travers les forêts de squelettes
Les nuages pour perruque aphrodisiaque

Go everywhere you want
Without looking back
Dreams could suddenly disappear

SEMBLABLE A CEUX QUE LA PHOTOGRAPHIE ETERNISE

Tu poses devant le canyon
Un regard qui transperce les érosions millénaires
J’y perçois les rudiments
D’un savoir intuitif
Une science en cours d’élaboration
Inutile et indispensable

Tu infuses l’univers

LETHARGIQUE

L’aube venue
Essore ma nuit et mes draps
Recueillir
L’ultime larme de ton plaisir
Espère pouvoir traverser la journée sans toi
A mes côtés
Le goût de ton con sur ma langue

CONSERVE UN SOURIRE

Confiance paradoxale
Chevillée au sein des amours vécues
N’abandonnera à personne
La curiosité du jour suivant

La fleur finit toujours par l’emporter sur le béton

ELLE

Impétueuse
Et sensible
Comme une
Promesse tenue
Malgré la torture

Une larme coulant
Au-delà des chagrins

P.-S.

en logo, une photographie d’Igor Zimmerman.

© la revue des ressources : Sauf mention particulière | SPIP | Contact | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | La Revue des Ressources sur facebook & twitter